Bilan Carbone Belgique

Actualité

Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
27 Juillet 2016

Voici un site très intéressant produit par l'ADEME (Agence française de l'environnement et de la maitrise de l'énergie)

http://www.bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil

Ce site permet aux entreprises françaises de publier leur Bilan Carbone. Il reprend également la Base Carbone comprenant un nombre impressionnant de facteur d'émission.

Un calculateur carbone en ligne sur le site de l'AWAC !
2 Juin 2015

L'Agence Wallonne de l'Air et du Climat (Awac) a mis en ligne un calculateur carbone permettant de mesurer son empreinte carbone (ou CO2). Que vous soyez un particulier, une entreprise, un établissement public, une commune ou encore pour un événement, vous pouvez introduire vos données qui permettront le calcul de votre empreinte carbone.

http://www.awac.be/index.php/thematiques/changement-climatique/les-actions-chgmt-clim/j-agis-pour-le-climat

Si le calculateur peut sembler simple, pour les calculs complexes, il sera préférable de vous faire accompagner par un spécialiste.

En tout cas, très belle initiative de la Région Wallonne qui met une fois de plus l'accent sur la comptabilité carbone.

Comme inscrit sur le site de l'AWAC : "La première étape pour faire partie de la solution climatique est de connaître votre impact au quotidien (ou celui de votre organisation) sur le réchauffement global de la planète."

Le journal belge Le Soir fait son Bilan Carbone
15 Novembre 2013

Au total, ce sont près de 12.000 tonnes de CO2 qui sont émises annuellement par l’entièreté des postes de la fabrication du journal. Parmi ceux-ci, le plus gros est celui qui concerne les matériaux entrants dans la fabrication du journal, majoritairement du papier. Viennent ensuite la consommation énergétique et les déplacements. Cette démarche va permettre d'aider le journal à entamer une nouvelle réflexion aussi bien écologique que financière.

La Fédération Royale du Notariat belge devient neutre en CO2
26 Juin 2013

S’ancrer dans le développement durable est l’une des responsabilités sociétales de la FRNB. C’est pourquoi, via la méthode Bilan Carbone®, elle a calculé l’empreinte carbone de l’ensemble de ses activités de 2012. Pour améliorer ce résultat en 2013, la fédération mènera des actions. www.notaire.be

La Belgique veut créer une île pour stocker l’énergie éolienne
24 Janvier 2013
L'annonce a fait le tour des médias et de fait, elle est des plus fascinantes : la Belgique envisage de construire une île artificielle en forme d'anneau qui lui permettrait de "stocker" l'énergie produite par ses champs d'éoliennes de Mer du Nord.
www.lemonde.fr

Une ONG belge fête son millionième arbre replanté
28 Novembre 2012
L'ONG belge "Graine de vie", reconnue par la Fondation Roi Baudoin, a fêté hier à Bruxelles son millionième arbre replanté à Madagascar en moins de 3 années d'existence. Il y a été rappelé que d'après le dernier rapport du WWF, la déforestation et la dégradation forestière génèrent près de 20% des émissions anthropiques mondiales de CO2 et figurent au troisième rang des sources d’émissions, derrière le charbon et le pétrole. La conservation forestière constitue donc plus que jamais un axe d’intervention essentiel de la stratégie globale visant à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre.
www.grainedevie.org
La Belgique et le marché carbone européen
27 Septembre 2012

A partir de 2013, l'EUETS (European Union Emission Trading System) entre dans sa troisième phase : au moins la moitié des quotas (1 quota = 1 tonne) qui étaient jusqu’ici distribués gratuitement seront mis aux enchères par les Etats. Cet argent pourra notamment être utilisé pour financer leurs politiques climatiques. Pour rappel, le marché carbone européen a pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique en incitant les industriels à investir dans des technologies peu émettrices en CO2. Elle vise ainsi à réduire de 20 % en 2020 les émissions européennes de gaz à effet de serre par rapport à 1990. Depuis 2005, des plafonds d’émissions ont été fixés aux pays de l'UE qui les ont répartis entre les 12 000 installations industrielles les plus polluantes (cimenteries, centrales électriques et aciéries). Celles-ci représentent environ 45 % des émissions totales de l’UE. Celui qui réduit ses émissions en deçà du quota qui lui est attribué peut épargner cette réserve en prévision du futur ou revendre ce surplus sur le marché. A l’inverse, celui qui ne parvient pas à les réduire doit acheter des crédits carbone pour compenser son écart.

Des étiquettes carbones bientôt sur tous nos produits?
8 Août 2012
Vingt ans après son introduction en Europe, l’étiquette énergie est aujourd’hui reconnue comme un succès. Du vert au rouge, de "A" à "G", les paliers colorés indiquent avec clarté au consommateur les performances énergétiques du sèche-linge ou du jeu d’ampoules récemment acquis. Pourtant, cet indicateur n’évalue l’appétit en énergie du produit que pendant son utilisation. Pour connaître l’impact environnemental de sa fabrication, son emballage ou son transport, il faut aller plus loin. C’est le principe de l’empreinte carbone, que la Commission européenne s’attache actuellement à normaliser au sein de l’UE. Une proposition en ce sens est attendue d’ici à la fin de l’année. La France, qui fait figure de pionnière, planche sur ce système de PCR depuis deux ans et devrait le rendre obligatoire prochainement.
Voir article de La Libre Belgique
Emissions GES moyennes d'un habitant en Belgique
27 Juillet 2012
Chaque personne en Belgique émet en moyenne plus de 10 tonnes de CO2 par an. Si tous les habitants de la planète devaient consommer selon notre mode de consommation belge, il faudrait près de quatre planètes pour répondre à nos besoins de manière soutenable. L’empreinte de la Belgique s’élève ainsi à 8 hectares globaux par personne dont 3,9 représentent la surface nécessaire pour absorber nos excédents de rejets de CO2, 2,1 l’utilisation de terres cultivées, 0,7 les pâturages, 0,6 les forêts, 0,5 les terrains bâtis et 0,2 les surfaces de pêche. Or, la surface réellement disponible sur Terre par personne est de 2,1 ha en moyenne.

L'empreinte écologique de la Belgique d'après le WWF
16 Mai 2012
La Belgique présente la 6ème plus lourde empreinte écologique au monde, selon le nouveau rapport planète vivante de l'organisation internationale pour la conservation de la nature WWF. En cause, sa consommation d’énergie des bâtiments, des maisons, des transports et la consommation énergétique de l’industrie (principalement la métallurgie et la chimie).

Les dix pays à la plus forte empreinte écologique par individu sont dans l'ordre le Qatar, le Koweït, les Emirats Arabes Unis, le Danemark, les États-Unis d'Amérique, la Belgique, l’Australie, le Canada, les Pays-Bas et l'Irlande.
Qui a déjà réalisé son Bilan Carbone en Belgique?
15 Mai 2012
En France, la démarche Bilan Carbone est obligatoire pour les collectivités et les grandes entreprises de plus de 500 travailleurs (loi Grenelle), plus de 6000 diagnostics ont déjà été réalisés à ce jour.

En Belgique, il n'y a pas encore d'obligation mais nombreux sont ceux qui prétendent qu'il ne nous faudra pas attendre longtemps pour rejoindre notre voisin.

De plus en plus de villes et d'entreprises belges ont d'ailleurs pris les devants, tel que : Unilever, Ethias, la FGTB, l'IBGE, Holcim, Harcelormittal, la ville de Charleroi, de Seraing... et vous?

Bienvenue sur le premier portail 100% consacré à la méthode Bilan Carbone® et son utilisation en Belgique.

image

Le Bilan Carbone est un outil de référence développé par l'ADME (Agence de l'Environnement et de Maîtrise de l'Energie) qui permet aux entreprises et aux collectivités de faire le point sur leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et de dégager des pistes qui permettront de les réduire. Par facilité, ces émissions GES seront toutes reconverties en "tonne équivalent de CO2".

Pourquoi réduire nos émissions GES? Aussi bien pour des raisons environnementales qu'économiques :

1) La réalité des changements climatiques est reconnue par la quasi-unanimité des scientifiques. Selon le GIEC (Groupe d'Expert Intergouvernemental sur l'Evolution du climat) une augmentation de plus de 2°C par rapport à l'ère préindustrielle aura des conséquences dramatiques pour l'humanité. 80% des émissions de CO2 sont liés à notre sur-consommation des énergies fossiles.
2) La raréfaction des énergies fossiles et donc l'augmentation inévitables de leurs prix oblige tous les acteurs de la société (entreprises, citoyens, pouvoirs publics...) à passer vers un consommation plus sobre.

Un Bilan Carbone bien réalisé devra être un atout de taille pour vous aider à aborder ces grands changements qui se mettent en place.